Le théâtre Antoine

Le thtre Antoine O U T H T R E - L I B R E Andr Antoine (1858-1943) Comdien, metteur en scne, directeur de thtre et critique dramatique. Il fonde le Thtre-Libre en 1887. Au dbut, il faisait monter des pices dans des salles de

hasard. Spectateurs abonns. Mouvement thtral novateur en rupture avec le thtre de boulevard. Hritier de Zola et de ses ides. Il dsire souvrir de jeunes auteurs. Dabord ouvert aux crivains du courant naturaliste, puis aussi aux auteurs dramatiques scandinaves. Sur son modle, ouverture de thtres libres Londres, Munich et Berlin. (suite)

Il fait dcouvrir en France des auteurs tels que Strinberg, Tolsto et Ibsen. Il monte aussi des adaptations de Zola, Daudet, Balzac, Jules Renard (Poil de Carotte) et Henry Bernstein (Le March). 1906: il prend la direction du thtre de lOdon et y monte des pices classiques de Corneille, Racine, Molire et Shakespeare (recherche dune perspective historique correcte, importance de la mise en scne). 364 pices en 7 ans.

1914: endett, il quitte le thtre pour le cinma. Il poursuit aussi sa carrire en tant que critique dramatique. Premire salle du Thtre Antoine Ses ides Hritier de Zola (qui rvait de faire la guerre aux conventions, de transporter au thtre la vision de la vie propre au roman naturaliste).

Caractristiques de ce type de thtre: - Dure lente qui correspond la dure relle des vnements. - Reprsentation de la vie de pauvres tres qui souffrent cause de leur milieu social et des fatalits du sang (hrdit). (suite) Donc, Antoine exprimente le ralisme et mme le naturalisme au thtre:

jeter au public la ralit toute crue par tranches de vie . utiliser le grossissement des vnements un comique amer montrer la mdiocrit des mes et lironie du sort. Surtout, rgnration de lart dramatique partir du travail de la scne. Ses prcurseurs A part Emile Zola

Denis Diderot (Le Paradoxe sur le comdien). Beaumarchais (importance accorde au rythme, au naturel. Par opposition aux pices classiques joues la Comdie-Franaise). (Factice). 1830: les matres rgisseurs exploitent le pouvoir de suggestion des objets, des bruits et des clairages. Second Empire: Montigny,

directeur du Gymnase, travaillait pour le ralisme sur scne. Innovations apportes par le Thtre -Libre Pour les auteurs: bannir le bavardage, le factice, la tirade la rampe, les fausses lgances (morales et littraires).

Pour les acteurs: jouer ensemble (pas chacun pour soi), interdiction des effets de voix, du ronron, de la gesticulation, du faux naturel. Etude psychologique et physiologique de leur personnage. (suite) les metteurs en scne: suggrer

latmosphre (regards, silences, clairage). Antoine avait adopt lobscurit wagnrienne pour la salle (centre dintrt: la scne; lacteur tournait le dos, au besoin, au public ). Bannir le factice dans les accessoires (poulets en carton, chemines peintes sur la toile). (Antoine avait choqu le public de son temps en utilisant de vrais morceaux de viande. ) Pour (suite)

Avec lui, le metteur en scne passe du statut du technicien celui du crateur. Reprise de la thorie du quatrime mur (instaure par Diderot, Discours de la posie dramatique): mur imaginaire situ sur le devant de la scne et qui spare la scne des spectateurs. A travers ce mur, les spectateurs voient les acteurs jouer (donc, indiffrence pour ces derniers).

(suite) Pour le public: - essayer de secouer le conformisme du public, horizons nouveaux (thtre tranger). montrer les plaies sociales faire passer lide que le thtre a une fonction (Zola, mais aussi Beaumarchais: Le thtre est un gant qui tue tout ce quil touche. ) - cration de fidles dvous lart

indpendant. DONC Thtre qui sadressait une lite, un public distingu capable de comprendre les innovations scniques, de rechercher travers la reprsentation une forme dart complte. Le travail du metteur en scne devient un

travail artistique (interprtation du texte qui prend en compte les intentions de lcrivain. Pas une simple mimsis de la ralit). Ouverture dune nouvelle voie. La postrit du Thtre - Libre Renouveau de la mise en scne qui se poursuivra par des crateurs comme Jacques Copeau et le Cartel des Quatre (Dullin,

Jouvet, Baty, Pitoff). Courant modernisateur mais antinaturaliste. Le thtre Antoine existe toujours Paris (actuellement Antoine Simone Berriau, du nom de lactrice qui la dirig pendant un certain moment). La salle actuelle

Recently Viewed Presentations

  • Presentazione di PowerPoint - SIMPeSV

    Presentazione di PowerPoint - SIMPeSV

    In children, more than 1/3 report using supplements containing vitamins B. 6, B 12, C, A, and E. Dietary supplements may contain nutrients in amounts as high as or higher than DRI and can contribute substantially to total nutrient intake.
  • Global City presentation - Amazon S3

    Global City presentation - Amazon S3

    September 29-30, 2014. Report Out: Remotely Caring for Our Most Vulnerable Citizens In-Place During A Pandemic. Jason Scott, Brenda Bannan, Sam Abidi, Hung Trinh, Betty Levine Julian Goldman
  • On-Board Technologies Applicable to Teen Drivers: A Review

    On-Board Technologies Applicable to Teen Drivers: A Review

    TRB Special Report 278 "Observational studies indicated that despite their low acceptance, interlocks were effective in increasing seatbelt use in the 1970's. Belt use was 59% in cars with interlocks as compared to 28% in cars of prior model years.
  • Presenter Instructions - Office of Superintendent of Public ...

    Presenter Instructions - Office of Superintendent of Public ...

    OFFICE OF SUPERINTENDENT OF PUBLIC INSTRUCTION | March 2018. While many of the civil rights protections and complaint procedures discussed in this training also apply to employees, this training focuses on the rights of students and the responsibility of school...
  • Preparation - Periodic paralysis

    Preparation - Periodic paralysis

    CMAP changes following long exercise in an unaffected patient (A), a patient with hyperkalemic periodic paralysis (hyperKPP) and T704M sodium channel mutation (B), a patient with hypokalemic periodic paralysis (hypoKPP) and R528H calcium channel mutation (C), a patient with Andersen-Tawil...
  • Math Plus Fun, Measurement Puzzles

    Math Plus Fun, Measurement Puzzles

    Measurement Puzzles A Lesson in the "Math + Fun!" Series ... Measurement with a Scale Measuring Length Measuring Volume Next Lesson Measurement Puzzles About This Presentation Measurement for Cooking Activity 1: Measuring Sugar How to Get Half a Glass of...
  • Ch 11. WWII Turning the Tide - Somerset Area School District
  • "Multifunctional International Operations"

    "Multifunctional International Operations"

    "multifunctional international operations" definition? legal status? un peacekeeping mission (chapter 6 or 7) un mandated mission (capter 8 and 6 or 7) and operated by regional organization (eu,au,osce,nato) hybrid missions (un, eu, osce, nato) invitation missions regulated by mou coalition...