Action de formation complémentaire ayant pour objectif d ...

Titre professionnel ECSR Enseignant de la conduite et de la scurit routire. Parcours VAE CCP2 Sensibiliser lensemble des usagers de la route ladoption de comportements srs et respectueux de lenvironnement , dans le cadre du continuum ducatif et dune ducation une mobilit citoyenne. Action de Formation Complmentaire ayant pour objectif deffectuer un suivi annuel des conducteurs Poids lourd et/ou Lger, en activit pour les entreprises : Cline GEZEQUEL LEAUTE INTRODUCTION Le tout est plus fort que la somme des parties Problmatique : Quand, Qui, Quoi, O, Comment, Pourquoi : sensibiliser lensemble des usagers de la route ladoption de comportements srs et respectueux de lenvironnement ? Russir selon PIAGET, cest comprendre en action, une situation donne, un

degr suffisant pour atteindre les buts proposs et comprendreCest dominer en penses, les mmes situations jusqu pouvoir rsoudre les problmes quelles posent quant au pourquoi et au comment des liaisons constates et par ailleurs utilises dans laction Lenseignant est un guide, une personne ressource, un accompagnateur, un rgulateur, un valuateur. Il mobilise les capacits intellectuelles de lapprenant ainsi que son exprience personnelle, professionnelle de manire ce quil devienne autonome. Il met disposition de lapprenant une banque de donnes dans laquelle il va piocher les informations qui lamneront devenir autonome. Russir tout en sachant analyser, comprendre et expliquer, cest savoir agir et interagir en situation professionnelle. Une faon de se rvler, de faire agir et de dcontextualiser. Cest raisonner en combinatoire pour viter linjonction sociale. Cest ce que lon appel la COMPETENCE. SOMMAIRE 1/2 Introduction Partie 1 : analyser, reprer, construire une action de sensibilisation, de formation.

Prsentation du commanditaire. Identifier, clarifier les attentes, les besoins, les motivations. Date et demande formule. Description des enjeux. Apporter un conseil adapt au contexte pour convenir au cahier des charges. Partie 2 : dcrire, animer une situation de formation.

Mthodologie danalyse, de formation. Contenu de la formation. Posture du conducteur, de lenseignant. Bilan chaud. SOMMAIRE 2/2 Partie 3 : analyser, apprcier, valuer par un bilan et axes damlioration. Bilan Analyse de la pratique du formateur. Description des modalits pour veille sur le secteur professionnel. Bilan froid.

Conclusion. Sources et remerciement, lexique et descriptif des annexes. PARTIE 1 ANALYSER, REPERER, CONTRUIRE UNE ACTION DE SENSIBILISATION, DE FORMATION, A LA SECURITE ROUTIERE Prsentation du commanditaire. Identifier, clarifier les attentes, les besoins, les motivations du commanditaire et dfinir le public vis. Date et demande formule (analyse de la demande et la structuration de la rponse). Description des enjeux (reprer les enjeux, change, reformulation).

Apporter un conseil adapt au contexte pour convenir un cahier des charges et concevoir la prestation adapte. Contenu de la rponse, structuration de la technique pdagogique utilise. Posture de lenseignant. LA PRESENTATION Il sagit ici des entreprises LOCA OUEST et LOCAT qui font partis du groupe TDS. Le Prsident de ces entreprises tait Monsieur CALCAGNO Jean-Paul, parti la retraite, depuis. Elles sont certifies qualit par le BUREAU VERITAS Certification. Le groupe TDS, reprsente par sa socit mre Transports Dplacements Services base Paris, fait partie des plus grands groupes franais de location longue dure de vhicules industriels avec conducteur. Il a dbut son exploitation le 8 dcembre 1928. Cela fait 30 ans que le groupe a pour activit exclusive, la location de vhicules industriels courte et longue dure avec conducteur ou sans. LES BESOINS ET Les motivations Un audit de conduite pour prenniser et augmenter la qualit des prestations

fournie par leurs conducteurs. LA DATE et la demande formulee Fin Aot 2013 pour un dbut daccompagnement-audit de conduite : fin Septembre 2013. LENJEU Mettre en avant par anticipation, une mesure de prvention de qualit, en termes de conduite, de scurit routire et de manutention des marchandises. PROPOSITION/STRUCTURATION DE LA REPONSE Action de sensibilisation, de formation ayant pour objectif le suivi des conducteurs en activit. Posture de lenseignant Position denseignant par la mise en place dune action de formation avec un suivi personnalis, annuel. FINALITE DE LACTION/INTENTION PEDAGOGIQUE Amliorer le comportement scuritaire des conducteurs poids lourd en activit. OBJECTIFS GENERAUX 1.Etre capable de conduire rationnellement, manuvre, stationner, procder au chargement larrimage des produits et atteler un vhicule en scurit sur lespace

public et priv. Lien avec le PNF arrt du 23/01/1989 relatif la formation initial du conducteur, le code de la conduite (aide mmoire des automobilistes guide technique de scurit routire ), et avec la formation initiale et continue du conducteur du transport de marchandises et/ou de voyageurs. Avoir des notions de comprhension des facteurs accroissant du risque. Mettre en question son comportement scuritaire en conduite Notions de balance des choix , d homostasie du risque , de perception defficacit personnelle , du cycle de changement Prochaska et des outils HEV contexte scientifique , Grer son dplacement, cest le connaitre et le comprendre , Oprationnalisation dun objectif . 1. PARTIE 2 DECRIRE ET ANIMER UNE SITUATION DE FORMATION. Mthodologie danalyse, de formation, moyens et outils pdagogiques. Accompagnement, lieux et horaires dactivit. Conseils aux conducteurs.

Contenu de la formation. Posture du conducteur, de lenseignant, relation pdagogique, coute, rception. Bilan chaud, enqute de satisfaction des conducteurs . COMPETENCES = SAVOIR AGIR. Elles permettent de raisonner en combinatoire pour viter linjonction sociale et mettre en vidence lautonomie, lesprit dinitiative, la limite de prise de risques et le professionnalisme du conducteur. Elle met en vidence son analyse lorsquil peut expliquer sa faon de faire et dagir. En effet, la relle comptence est de pouvoir la dcontextualiser et lexpliquer. Elle rvle le conducteur qui mobilise ses ressources personnelles et professionnelles mais aussi celles de son environnement. Etapes 1,2,3,4 du PNF Aujourdhui du REMC Comptences 1 : Maitriser le maniement du vhicule dans un trafic

faible ou nul Comptences 2 : Apprhender la route et circuler dans des conditions normales Comptences 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers Comptences 4 : Pratiquer une conduite autonome, sre et conomique Mthodologie Mthode dhtro-structuration (magistral, interrogatif). Auto structuration (construction, intervention, observation) Diffrencie (pdagogie de la comprhension) Exprentielle (pdagogie de lexprience). Outils, techniques, moyens pdagogiques Vhicule de transport de marchandises, EPI, multimdia, power point cration. Analyse Transactionnelle. PPO. Tableau, mnmotechnique, images, dessins, schmas, liste de contrle, carte mmoire REFERENCES AU CONTENU DE LACTION DE FORMATION PNF, REMC, GFA, Matrice GDE, Continuum ducatif, Textes rglementaires RSE, transport, Code du travail, convention collective, protocole de scurit, rglement intrieur, prvention routire, scurit routire, cycle de PROCHASKA, homostasie du risque, balance des choix, taxonomie de bloom, PIAGET,

SKINNER, DIRRECTE LIEUX ET HORAIRES de laction de formation Rgion Parisienne, Villeuneuve sur Yonne, Tours, Le Mans, Angers, Nantes. Variation entre 4h et 7h30. Contenu de la formation Objectifs spcifiques 1/3 Etre capable de faire les vrifications courantes de scurit et des documents obligatoires. Savoir sinstaller au poste de conduite. Savoir conduire rationnellement et en scurit sur lespace public et priv (respect du protocole de scurit de lentreprise livre). Savoir grer/maitriser les consquences des lois physiques sur le dplacement du vhicule terrestre moteur. Savoir valuer les distances/vitesses. Savoir suivre un itinraire et optimiser une tourne de livraison/enlvement. Objectifs spcifiques 2/3

Savoir respecter le code de la route. Savoir prendre linformation ncessaire la conduite scuritaire (Perception/Analyse/Dcision/Action). Savoir voir et tre vu (clairage/visibilit/avertisseur sonore et lumineux pour signaler son approche). Savoir manuvrer, stationner, procder au chargement, larrimage des produits et/ou marchandises et atteler son vhicule. Savoir baliser et scuriser son espace de manutention.

Savoir utiliser les moyens de manutention (hayon lvateur, grue, chariot). Objectifs spcifiques 3/3 Avoir des notions sur la mise en question de sa conduite des fins damlioration. Avoir conscience quun accident se cr (Vhicule/Individu/Environnement). Faire lexercice, lexprience de la mise en question de sa conduite avec des notions de balance des choix , de perception defficacit personnelle , de cycle de Prochaska , d Homostasie du risque et d outils HEV contexte scientifique (lois physiques, allure aux situations, valuation distances vitesses .

Recevoir une synthse de suivi annuel. Tenter de retirer le bnfice personnel et professionnel de laction de formation complmentaire. RELATION PEDAGOGIQUE Lcoute et dchange sont constructif. Lenvironnement est propice mettre en vidence les comptences du conducteur. En effet, il se rvle car il mobilise ses ressources personnelles mais aussi celles de son environnement professionnel avec plus daisance, grce ce face face pdagogique. BILAN A CHAUD Satisfaction du conducteur tant dans laction de formation que dans le suivi grce la synthse qui lui est communique. ENQUETE DE SATISFACTION CONDUCTEURS Elles sont remplies consciencieusement par le conducteur et en rgle gnrale, devant lenseignant. Droulement de la journe daction de formation complmentaire. complmentaire

Premire phase : Laccueil et la prsentation de la journe du conducteur (environ 5 minutes). Deuxime phase : Formation complmentaire suivant les objectifs du PNF, de la formation professionnelle initiale et continue du conducteur de marchandises/voyageurs : (environ la journe complte dactivit). Vrification du vhicule et des documents obligatoires. Installation au poste de conduite. Conduite rationnelle. Gestion et maitrise des lois physiques engendres par le dplacement dun vhicule terrestre moteur. Evaluer les distances/vitesses. Suivre un itinraire et optimiser sa tourne. Respect des rgles du code de la route. Voir et tre vu. Manuvres, stationnement et procdure de chargement, arrimage des produits/marchandises et atteler son vhicule. mise en question de la sa conduite. Troisime phase : Rgulation et synthse de la journe daction de formation complmentaire (environ 15 minutes).

Action de Formation Complmentaire ayant pour objectif deffectuer un suivi annuel des conducteurs Poids lourd et/ou Lger, en activit Synthse Nom et Prnom du conducteur : Socit : N de parc et dimmatriculation du vhicule : Intitul de laction : action de formation complmentaire ayant pour but deffectuer un suivi annuel des conducteurs poids lourd et/ou lger en activit. Date et lieu de laction : Nombre dheures de laction : Nombre dactions dj suivies : Premire phase : Prsentation et droulement de la journe daction de formation complmentaire. (Avis du conducteur). Points forts Points approfondir Attentes de formation Deuxime phase : Formation complmentaire suivant les objectifs du PNF (Programme National de Formation), code de la conduite, et de la formation professionnelle initiale du conducteur de transport de

marchandises. Exercice N1 Excute Absente Correcte Approfondir Vrification du vhicule et des documents obligatoires, check liste chargement, lot de bord. Exercice N2 Installation au poste de conduite rationnelle. Exercice N3 voir et tre vu

Zone de visibilit optimise, Utilisation des feux recherche de visibilit. adquats la situation. Aux conditions climatiques. Eclairage/feux Exercice N3 bis communication Communication avec les autres usagers dans les situations spcifiques Avertir de son approche Avertir dun danger, dune (lumineux, sonore) dans les panne, dun arrt pour zones de non visibilit ou stationnement . trs frquentes. Exercice N4 conduite Utilisation rationnelle des commandes

Synchronisation allure/trajectoire Allure aux situations/Evaluation distances/vitesses Trajectoire en circulation Espaces latraux Trajectoire anticipative Conduite rationnelle, prventive et dfensive Dtection de la dynamique dans la zone de dplacement sre Maintien des distances de scurit Contrles Communication avec les autres usagers Correcte Approfondir Exercice N4 bis

prlvement des informations par la conduite commente Correcte Approfondir Perception Analyse Dcision Action Exercice N5 gestion et maitrise des lois physiques Correcte Approfondir Energie cintique/inertie Force centrifuge et force dadhrence

Transfert de masse/ centre de gravit Exercice N5 bis notions de la zone des surfaces de contraintes de dplacement Distance parcourue durant le temps de raction Distance de freinage Distance darrt Zone de

dangers potentiels Notions acquises Notions en cours dacquisition Notions non acquises Exercice N6 Code de la route/rglementation Respect des indices formels du code de la route (panneaux et marquages au sol). Respect des indices informels du code de la route (autres usagers avec respect du rgime de priorit). Correcte Approfondir Zone dincertitu

de Exercice N7 suivi ditinraire et optimisation de la tourne Rfrence au G.P.S Rfrence la carte routire Rfrence client, collgue, exploitation/logistique Connaissance du secteur gographique Correcte approfondir Exercice N8 Livraison/ enlvement,

manuvre, arrt, stationnement et manutention. Manuvre Arrt et stationnement Utilisation des moyens de manutention Chargement/ arrimage des produits/des marchandises Attelage Respect des rgles de procdure scuritaire (visibilit, interdiction, protocole de

scurit) Contraintes Balisage de la environnement zone de ales manutention Guidage ou descente du vhicule Exercice N9 mise en question de la conduite objectifs et contexte de la conduite (notions matrice GDE apprentissage la conduite- 3me niveau) Utilisation des notions de balance des choix et dhomostasie du risque

V.I.E. cocktail constitutif dun accident Perception dEfficacit Personnelle (notions cycle de Prochaska ) Motivation Actif dans laction Passif dans laction Situations dangereuse constates Troisime Phase : Rgulation et synthse de la journe. SYNTHESE INDIVIDUELLE Petite synthse de laction de formation complmentaire concernant le conducteur Monsieur . Objectif gnral atteindre : Objectifs spcifiques atteindre par palier et par progression :

Temps pour laction : Annexe (s) : ADMINISTRATIF annexes Feuille de prsence et dmargement. Attestation de suivi de formation complmentaire ayant pour but deffectuer un suivi annuel des conducteurs poids lourd et/ou lger en activit. Enqute de satisfaction conducteurs. Tenue dune banque de donnes pour rappel annuel de laction de formation complmentaire.

Enqute de satisfaction entreprises. Outils pdagogique bass sur La Balance des choix (risques-rcompenses/frustration-contentement) LHomostasie du risque La Perception defficacit personnelle Le Cycle de Prochaska

H.E.V contexte scientifique Grer son dplacement, cest le connaitre et le comprendre Oprationnalisation dun objectif Balance des choix RISQUES- RECOMPENSES Avantages court terme Avantages long terme Inconvnients court terme Inconvnients

long terme V.I.E : Le cocktail constitutif dun accident INDIVIDU R.A.C VEHICULE ENVIRONNEMENT LHomostasie du Risque Quelle est lactivit la plus risque ? (argumentez) La conduite Oui Non Le saut en parachute Oui

Non Perception dEfficacit Personnelle (notion : Cycle de Prochaska) Cycle dapprentissage Pensez-vous mettre votre comportement en conduite en question ? 1. Pr rflexion (Souleve par un tiers ou par une prise de conscience) Phase prparative la rflexion. 2. Rflexion (Prise de conscience et volont) Rflexion sur la marche suivre. 3. Prparation (Mthode, technique, stratgie) Mise en place dune stratgie dapprentissage. 4. Action (agir, mettre en place laction par des outils) Action prolonge et rpte. 5. Suivi/maintien (rgulier, sur un temps donn pour laction) Le suivi de laction doit tre rgulier sur un temps

donn. 6. Rechute (4-6 rechutes en moyenne) Retour lancien comportement, erreur sur la stratgie dapprentissage. Technique Essai-erreur jusqu la russite totale. 7. Russite (ajout de la nouvelle connaissance) Evolution personnelle, professionnelle avec lacquisition dune nouvelle connaissance, dune nouvelle comptence, dun nouveau comportement... Rfrence au H.E.V contexte scientifique cr le 22/04/2013 Etre en forme (conditions physiologiques et psychologiques). Avoir une voiture en bon tat et mettre sa ceinture de scurit (conditions technique de fonctionnement). Maitriser la vitesse (dynamique du vhicule

EC,FC,FA,CG, Transfert de masse). Chacun sa place et son tour (gomtrie de lespace public routier, partage de la route). Pas de surprise (ne pas surprendre et ne pas tre surpris). Communication, anticipation, empathie, indices informels, relations entre usagers, courtoisie. Distance parcourue durant le temps de raction Fonction (tat du conducteur, limites physiologiques) Fatigue (sommeil, somnolence, hypovigilance, attention, monotonie) Psychotropes (alcool, drogue, mdicaments) Distraction (tlphone, hte, soucis, motions) Maladie (ponctuelle, permanente) Perception voir (champ visuel, acuit) et analyser (reprsentations,

ides reues). Risques Prcautions - Mortalit (accident) - Hygine de vie - Augmentation du temps de raction - Prophylaxie (prvention des - Action Tardive maladies, consultation) - Rglementation Code de la route (D.S R412-12 distances de scurit) Calcul simplifi : * 50 km/h (5x3 = 15m de DTR parcourue durant 1 seconde) * 90 km/h (9x3 = 27m de DTR parcourue durant 1 seconde) Intervalle de scurit Latrale en dpassement. 1 mtre de distance en

Agglomration et 1 mtre 50 Hors Agglomration. Intervalle de scurit Longitudinale. Longitudinale A larrt, il faut que le conducteur voit les pneumatiques arrire de la voiture qui le devance, toucher le sol. Dans tous les cas le conducteur doit pouvoir sarrter dans sa zone de visibilit de nuit comme de jour. En circulation il faut * . *Compter 1 Y 2 Y (2 secondes) *Ou deux traits plein et un espace sur autoroute. P.A.D.A (Perception, Analyse, Dcision, Action) Lorsque lil peut distinguer un danger du fond (isoler un lment dangereux dans un environnement qui bouge, principe du camouflage). Celui-ci transmet des informations au cerveau qui les traitent en fonction du connu du conducteur connaissances, reprsentations, attitude . Le cerveau va ordonner la mise en place des mouvements adquats (rponse) la situation rencontre (stimulus) = automatismes enseigns lauto-cole (formation initiale du jeune conducteur) et apprit tout au long de lacquisition de lexprience de conduite (rptition des situations rencontres). Attitude Reprsentations Connaissances PERCEPTION

ANALYSE DECISIO ACTIO N Dfinition : Cest la portion de l'espace vue par un il regardant droit devant lui tout en restant immobile. Lil transmet alors au cerveau les informations qu'il peroit dans ce champ visuel en prenant en compte leur forme, leurs couleurs, leur volume. Le champ visuel couvre environ 180 chez un individu adulte en statique et dont la vision est normale. A diffrentes vitesse : 40 70 100 130 100

75 45 30 Pour un enfant : Son champ visuel est en perptuel augmentation en corrlation directe avec lacuit puis il se rapproche progressivement de celui de ladulte aprs 6 ans. Lenfant atteint son rel potentiel visuel 15 ans lors de ladolescence et rgresse ensuite pour revenir proche du 10 me.. Risques : De passer ct dune information cruciale la scurit du dplacement, notamment cause de la tche aveugle (sorte de trou noir) de chaque il. Prcaution : Tourner la tte, regarder avec les deux yeux. Faire les A.M (angles mort, au dessus de lpaule et donner un regard rapide ). Dfinition acuit visuelle Est la capacit pour lil discerner (voir distinctement et sparment) un petit objet (point ou barre) situ le plus loin possible : donc de voir une distance fixe (en gnral cinq mtres). Gnralement estime en 10me. Elle atteint son maximum ladolescence pour diminuer ensuite progressivement.

Dfinition fatigue visuelle Deux personnes sur trois souffrent dune fatigue visuelle en fin de journe et lignore. (billements, paupires lourdes, picotements des yeux, raideurs dans la nuque, douleurs dans le dos). Dangers : 90% des indications ncessaires au conducteur lui sont fournies par lil. Un automobiliste sur trois prsente un dfaut visuel et lignore. Prcautions : Faire contrler sa vue rgulirement et la faire corriger si ncessaire. Eblouissement : Avec lge, la rsistance lblouissement diminue de 50% tous les 12 ans. La nuit lacuit visuelle baisse, la vision des contrastes et des couleurs sattnue et lapprciation du relief est perturbe. Effets Perception de la vitesse (fonction du contexte environnemental) Vitesse du traitement de linformation Energie cintique Force centrifuge Rtrcissement

du champ visuel Allongement du temps de raction Violence du choc, de limpact Augmentation de lusure des pneus et de la mcanique automobile Surconsommation de gasoil Risques Prcautions Respect de la vitesse maximale autorise Adaptation de la vitesse aux situations (conditions climatiques, environnement, frquentation dusagers de la route, Prise dinformation errone Fatigue Allongement de la DA et la DTR Sortie de virage

Diminution du champ visuel Transfert de masse et augmentation de lEC Violence de l impact Mortalit Gravit des blessures Distance de freinage Fonction Etat des infrastructures routires et du vhicule - Rglementation (visibilit, frquentation dusagers, rgime de priorit) - Coefficient dadhrence ou de frottement (tat du revtement routier 0,8 route sche, 0,4 route mouille) - Situation climatique (pluie, neige, verglas, vent, sec) - Connaissance du trajet (connus, inconnus, petits et grands trajets) Lois physiques (E.C, F.C, F.A, C.G, transfert de masse latral et longitudinal). DF = V2 (vitesse au carr) / 254 X coefficient dadhrence Elle intervient seulement aprs la transmission des influx nerveux de lil aux muscles puis leur mise en mouvement (DTR) Elle augmente du fait de : Etat du vhicule :

Pneus, freins, amortisseurs, feux. Environnement : Etat de la route (dvers, nid de poule, cassis, dos dne). Coefficient dadhrence (fonction des conditions climatiques (0,1 pour le verglas), de la nature du revtement neuf (0,9 pour les dernires gnrations de revtement), goudron, drainant , de la pente monte, descente , de la vitesse diminue vitesse leve ). Qualit du freinage : Cest un freinage anticip et progressif associ au frein moteur. En cas de dfaillance, utiliser le frein moteur, le frein main ou diriger le vhicule vers le choc le moins dangereux (accotement). Cest quoi ? Cest le transfert de lnergie cintique du vhicule dans les lments de freinage (disques, plaquettes de freins, tambours)

Tout corps en mouvement accumule une nergie. Celle-ci est fonction de la masse (kg) multiplie par la vitesse au carr (mtres seconde). Elle est traduite en joules (1 kg = 10 joules) * Pour un individu de 75kg circulant dans son automobile 130km/h. Son poids est port 48.600 joules soit 4.860 kg presque ou 4 tonnes 860kg. Soit 65 fois son poids initial. LEC est multiplie par 4 lorsque la vitesse est multiplie par 2. FC = Masse (kg) x Vitesse au carr (mtres par seconde) / Rayon de la courbe (mtres). Donne un rsultat en Newton (1kg = 10 Newton) Un conducteur de 80 kg roulant 135 km/h sur une courbe de 50 mtres de rayon, accumule en sortie de virage du fait de la FC, 2,8 fois son poids. Il atteindra le poids de 225 kg. Elle est donc, fonction de la vitesse et en est directement proportionnelle. Elle est galement, fonction de la courbe et en est inversement proportionnelle.

Risques Sortie de route (FC suprieur FA force dadhrence ), Tonneaux gravillons/feuilles/terre Manque de visibilit (obstacle) Collision en sortie de virage ou de courbe avec obstacle invisible Fonction Prcautions Du rayon de la courbe ou du virage Rtrograder avant le virage De ltat de la chausse (glissante/ ou la courbe dvers) Augmenter la force dadhrence (FA Des commandes rationnelles en acclrant lgrement oup de volant/frein ou rtrogradage (FA doit tre suprieur la FC) en virage) Prendre le virage en extrieur au db Pneus et amortisseurs pour finir en intrieur (allonger le ra Chargement (modification

de la courbe ou du virage) u centre de gravit/ballant latral) Distance dArrt Fonction Etat du vhicule, entretien Risques - Prcautions Freins Allongement DF Entretien, contrle Pneus Eclatement Vrifier gonflage Amortisseurs Perte dadhrence Entretien Direction Perte de contrle Entretien clairage Manque de visibilit Changement ampoule, rglage

Chargement Ballant, modification, CG, Rpartition, arrimage, calage, pression pneus Contrle technique, prparer son voyage, consulter la notice dutilisation Elle est laddition de la DTR avec la DF (Entre 60 km/h et 80 km/h, elle augmente de + 77% soit des ). 6x6 = 36 m et 8x8 = 64 m de DA. Entre 100 km/h et 140 km/h la Distance darrt (DA) augmente presque du double du fait de lEC (10x10 = 100 m de DA pour 100 km/h et 14x14 = 196 m de DA pour 140 km/h) Quel est la violence du choc ? Entre 100 km/h et 120 km/h le risque dtre tu ou gravement bless augmente de 50%. 60 km/h DTR 18 mtres DF 18 mtres

Risques Prcautions Accident (mortalit, blessures graves) Allure inadapte (vitesse - Rglementation Code de excessive) route (D.S R412-12 Distance de scurit) Perte dadhrence et de contrle - Diminution de la vitesse - Adaptation de lallure aux situations - Equipement adapt aux conditions climatiques - Prparation de litinraire = DA 36 mtres

Environ 30% des accidents mortels sont relatif la vitesse. Aux excs de vitesse mais aussi la vitesse excessive. Pour cela, chacun doit, pour scuriser son dplacement, pouvoir arrter (D.A) son vhicule dans sa zone de visibilit. Quest-ce quune zone de visibilit ? Lallure doit tre adapte : Ltat de la chausse (troite, sinueuse, nid de poule, cassis, dos dne, dvers, nature du revtement, rtrcissement de chausse, feuilles, terre, gravillons). Aux conditions climatiques (neige, verglas, pluie, vent, brouillard). A la frquentation des usagers (pitons, proximit coles, centres ar, crches, deux roues motoriss ou non, poids lourd, transport en commun, tramway, busway, train, tram-train). Aux croisements des autres chausses (intersections) suivant leur rgime de priorit (stop, cdez le passage, rond point, priorit droite) A la visibilit (maisons, voitures en stationnement, virages, courbes, vgtation, infrastructures routires et environnementales). Au respect du code de la route (signalisation verticale et horizontale). Exemple : Pour rouler 50 km/h il nous faut avoir au minimum une visibilit sur

25 mtres. Ceux-ci correspondent la Distance darrt ncessaire cette vitesse. Suivant les mmes donnes que de jour plus : Lclairage du vhicule soit : Les feux de croisement qui clairent sur 30 mtres de distance. Les feux de route qui clairent sur 100 mtres de distance. Exemple : Hors agglomration : Lorsque deux vhicules se croisent, ils doivent passer en feux de croisement pour ne pas sblouir mutuellement. Ils doivent alors, ralentir puisque les zones claires lorsquelles se chevauchent ne vont permettre aux deux conducteurs que de voir sur 30 mtres chacun. La visibilit stalant sur 30 mtres, ils ne devraient rouler qu 50 km/h. (la distance darrt cette vitesse est de 25 mtres). Nanmoins, puisquils sclairent mutuellement sur cette distance, nous pouvons additionner les 30 mtres de zone claire de chacun des vhicules. Cela nous donne 60 mtres. Ils pourront donc rouler 75 km/h, soit 7,5 X 7,5 = 56, Donc, mme si la vitesse maximale autorise est de 90 km/h. Cest pourquoi, chaque fois quun vhicule croise, il doit abaisser sa vitesse de 15 km/h environ. Enfin, ce nest que seul et en feux de route que le conducteur peut rouler 90 km/h car sa distance darrt sera de (9 x 9 = 81 mtres) et comme ceux-ci clairent sur une distance de 100 mtres, le conducteur pourra toujours sarrter dans sa zone de visibilit. N.B : Les feux de brouillard avant clairent sur les cts et peuvent tre enclenchs avec les feux de route sur les routes troites et sinueuses.

Elle est fonction du type dusager de la route et de sa vitesse de dplacement. Elle est aussi prsente larrt (ouverture de portire) et se distingue dans sa forme (latrale, arrire, avant). Celle du Piton est de 360 Celle du Vlo Dfinition : Il sagit dune zone de non visibilit virages, sommet de cte, faux plat, hyper centre ville, zone audel de lclairage du vhicule. Risques : Parier quil ny aura aucun obstacle dans la zone de danger potentiel revient traiter une information dans un contexte de surprise et donc dans lurgence. Prcautions : Il faut prvoir lobstacle, lusager invisible en rduisant la vitesse dans la zone de visibilit. Cest donc anticiper une ventuelle mauvaise surprise. La connaissance dun danger permet de garantir sa scurit et celle des autres usagers Cest lorsque un vhicule est contraint de suivre une

trajectoire dtermine. Elle se distingue par sa forme et sa longueur en fonction de la vitesse de dplacement, des freins, des amortisseurs, des pneus du vhicule ainsi que du revtement routier (cne de contrainte). La voiture rouge, roule plus vite que la bleue. La surface des contraintes correspond la partie rectiligne Dans cette surface, le conducteur est limit dans sa libert de trajectoire elle est en corrlation directe avec la DTR. Il doit anticiper pour entourer son vhicule dune zone de dplacement sre. Enfin, la collision est invitable lorsquelle empite sur la zone dincertitude ou de danger potentiel. Il sagit de lespace entre son vhicule et celui des autres. La zone de dplacement sre. Cest ma protection, ma libert et celles des autres . Gardez vos distances article R412-12 du code de la

route, Distances de scurit. Prcautions La connaissance des zones dincertitude, de contrainte, de danger potentiel et de coussin despace. Mais aussi celle des limites physiologiques, mcaniques et environnementales permet lanticipation et amne la Scurit du dplacement Risques A linverse, si la zone dincertitude chevauche vers

la zone de contrainte ou de danger potentiel, la Collision est invitable = cest laccident ! GEZEQUEL Cline Cr le 15/03/2014 Action de formation complmentaire : Grer son dplacement, cest le connaitre et le comprendre Problmatique : Causes Consquences. Objectif : Maitriser son dplacement au lieu de subir les lois physiques engendres par celui-ci. rfrence : Grer son dplacement PNF 23/01/1989 .

Adaptation de lallure aux situations (visibilit et adhrence). Approche aux feux tricolore. Approche aux intersections, notamment les giratoires. Approche dun virage et/ou dune courbe. Croisement, notamment avec un autre Poids lourd (placement, contrle).

Respect, tenue et maitrise des vitesses maximales autorises et adquates la situation. Synchronisation allure/trajectoire en changement de direction et en manoeuvre. Rotation du volant (rapide). Dosage de lacclrateur en changement de direction et en manuvres (progression). Conduite rationnelle Fatigue du conducteur. Usure prmature du vhicule (embrayage, freins...).

Sur consommation de carburant. Conduite anticipative (prventive et dfensive). Les principes de base et incontournables1/2 Installation au poste de conduite. Rfrence : Devenir automobiliste PNF 23/01/1989 . Position du pied gauche (Tenue du point de patinage). Position du pied droit (Dosage du frein et de lacclrateur). Position du sige et du volant (Rotation rapide par chevauchement). Rglage des rtroviseurs (Optimisation des surfaces vitres et miroirs).

Passage des rapports de boite de vitesse (standard, automatique et robotise). Connaitre et comprendre la mcanique des vhicules terrestres moteur. Rfrence : Comprendre le phnomne automobile PNF 23/01/1989 Connaitre et comprendre la fonction et lutilisation de lembrayage. Connaitre et comprendre la fonction et lutilisation de la boite de vitesse. Connaitre et comprendre le couple et le frein moteur. Connaitre et comprendre lutilisation du ralentisseur. Les principes de base et incontournables2/2 Connaitre les diffrentes lois physiques engendres par le dplacement. rfrence : Les tats dgrads du systme PNF 23/01/1989 .

Energie cintique / Inertie / Transfert de masse. Force centripte / Force dadhrence. Centre de gravit / Ballant. Autour du vhicule. Rfrence : Grer son dplacement PNF 23/01/1989 . Distance parcourue durant le temps de raction. Distance de freinage. Distance darrt.

Zone dincertitude / Zone de danger potentiel. Surface des contraintes. Zone de dplacement sre. Intervalle de scurit / Coussin despace. Education du regard Rfrence : Les tats dgrads du systme PNF 23/01/1989 . sur la chausse en ligne droite. En coup de trajectoire.

La pdagogie du regard : Rfrence : Les tats dgrads du systme PNF 23/01/1989 Position du regard sur la chausse en ligne droite. (ligne de rive/de guidage). Placement chausse. Coup de trajectoire avec le regard pour optimiser la trajectoire anticipative. Intersections. Virages, courbes. Optimiser les contrles (causes et consquences). Croisement. Entre et sortie de giratoire. Avant tout dpart au feux tricolore. Avant tout dpart de stationnement. En manuvres. Articles du code de la route : Rfrence code de

la route . Adaptation des vitesses aux situations. Excs de vitesses. Vitesse excessive Lapproche, Lapproche Aborder Le le franchissement avec le placement et la sortie du giratoire. au feux tricolore.

une courbe, un virage, un changement de trajectoire(procdure). croisement en tant que vhicule du groupe lourd (priorit). Les accidents les plus frquents conscutifs au dplacement dun vhicule du groupe lourd rfrence bilan 2013 . Lors des manuvres et stationnement (accrochage rtroviseur marche pied aplomb avant ou arrire du vhicule). En entre, en franchissement et en sortie de giratoire, en changement de trajectoire (crasement dun deux roues). Lors dun frontal (transfert de masse avec un usager plus lger).

Lors dun croisement avec un autre vhicule du groupe lourd (accrochage des rtroviseurs). Chemin didactique Mthode magistrale et active en salle. Projection des objectifs, des textes du code de la route, des causes daccidents (bilan 2013), de laction de formation complmentaire : Grer son dplacement, cest le connaitre et le comprendre. Projection du contexte scientifique accompagn datelier et dexercices. Mthode dmonstrative et active de la dcouverte. Mise en pratique par des exercices sur des vhicules quips dune boite de vitesse standard et automatique et/ou robotise. Outils et moyens pdagogique

Salle. Vhicule porteur quip dune boite de vitesse automatique et/ou robotise. Vhicule porteur quip dune boite de vitesse standard, tage et/ou relais. Vido projecteur + un ordinateur portable + une rallonge lectrique multiprise. Paperboard. Feutres tableau paperboard.

Power point contexte scientifique et grer son dplacement, cest le connaitre et le comprendre . Moniteur de vhicule poids lourd formateur animateur transport. Voire un deuxime pour alterner les conduites pour une meilleure organisation. Organisation : Une demi-journe en salle (collectif), pour la thorie et les exercices. Une dmonstration en conduite, par le moniteur poids lourd formateur animateur transport. Une conduite individuelle dune dure de deux heures sur vhicule quip

dune boite automatique et/ou robotise. Une conduite individuelle dune dure de deux heures sur vhicule quip dune boite standard tage et/ou relais. Un dbriefing en salle en collectif pour partage dexprience dune dure dune heure. Remise dune attestation de suivi daction de formation complmentaire. Grille doprationnalisation de lobjectif Niveau de la performance Objectif spcifique travailler 1.

2. 3. Caractre univoque nonc de lobjectif sur la synthse de suivie. Niveau dexigence et critres dvaluation Doivent tre noncs et quantifis avant la ralisation de lobjectif La performance doit tre

observe dans un contexte identique llaboration de la synthse de suivie. Comportemen t observable Le conducteur dmontre en conduite la performance de lobjectif. Niveau de performance ralis par le conducteur. A=Acquis E=En cours dacquisition NA=Non Acquis

PARTIE 3 ANALYSER, APPRECIER, EVALUER PAR UN BILAN DE LINTERVENTION ET DES AXES DAMELIORATION. Bilan de lintervention pour les conducteurs, les entreprises, les partenaires, lenseignant. Analyse de la pratique du formateur. Points positifs et ngatifs. Description des modalits pour veille sur le secteur professionnel. Bilan froid. Enqute de satisfaction. BILAN Pour les conducteurs : se sentent couts, considrs, valoriss par leurs entreprises.

Pour les entreprises LOCA OUEST/LOCAT : de bons retours des conducteurs et de leurs partenaires commerciaux. Laction rpond leurs attentes. Pour les entreprises partenaires : elles constatent le srieux de la dmarche qualit de LOCA OUEST/LOCAT, sintressent laction. Pour lenseignant : qualit de travail dans lindividuel, cible dans le contexte, efficience. ANALYSE DE LA PRATIQUE DE LENSEIGNANT POINTS POSITIFS POINT NEGATIFS Apports de concepts efficients et prcis. Psycho pdagogie. Pdagogie diffrencie. Respect du rythme du conducteur. Savoir quand intervenir. Mconnaissance du domaine dactivit. Manque dacquis dexprience, de formation dans le domaine dactivit. Contraintes : pas de dmonstration possible. VEILLE SUR LE SECTEUR PROFESSIONNEL Action de formation avec suivi toujours en cours. Embauche dun formateur dEntreprise sur Paris. Embauche dun intervenant pdagogique sur les autres sites. BILAN A FROID/ENQUETE DE SATISFACTION ENTREPRISE Enqute de satisfaction LOCA OUEST/LOCAT. Comparaison de synthse. Donnes daccidentologie. CONCLUSION Problmatique : Quand, Qui, Quoi, O, Comment, Pourquoi : sensibiliser lensemble

des usagers de la route ladoption de comportements srs et respectueux de lenvironnement ? Aprs avoir trait par une premire partie, lanalyse, la construction dune action de sensibilisation, de formation, la scurit routire. Jai poursuivi dans une deuxime partie, la description et lanimation de cette action de sensibilisation, de formation. Enfin, dans une troisime et dernire partie, jai trait lanalyse lapprciation, lvaluation de celle-ci par un bilan de lintervention et des axes damlioration. Un adulte apprend, sil comprend, sil participe, se sent impliqu et reconnu. Mais aussi sil fait le lien avec la ralit et sa propre exprience. Enfin, sil se sent en confiance. Apprendre, cest donc tablir une relation enseignant-apprenant-savoir, de confiance pour faciliter lcoute, la comprhension et la mmorisation de nouveaux concepts. Pour cela, je propose une extension, un prolongement de cette action de formation, qui par un accompagnement-action, une grille danalyse de comptences permettra de dceler, daugmenter les comptences des conducteurs. Tout en prenant les mmes bases voire, stendre sur les notions de bases, cette nouvelle action de sensibilisation, de formation aura pour objectif de dvelopper, motiver, impliquer, inciter plus de conscience professionnelle, le conducteur en exercice. De cette faon, les profils autonomes, mthodiques et efficients dans leur domaine professionnel seront plus visible et mieux dirigs vers des postes plus adapts. Je terminerai par cette phrase : un conducteur mieux accompagn, est un conducteur plus scuritaire sur lespace public routier . ANNEXES

Annexe 1 Attestation de mon PC. Annexe 2 Diplmes. Annexe 3 Carte denseignement. Annexe 4 Kbis CGFORMATION + N de dclaration dactivit + TVA + Rglement intrieur. Annexe 5 Plaquette LOCA OUEST/LOCAT.

Annexe 6 Devis, programme de formation, conventions LOCAT/LOCA OUEST. Annexe 7 Banque de donnes conducteurs LOCAT/LOCA OUEST. Annexe 8 Emargement, synthse, enqute, attestation LOCAT. Annexe 9 Emargement, synthse, enqute, attestation LOCA OUEST. Annexe 10 Powers point dits. Annexe 11 Enqute de satisfaction LOCAT/LOCA OUEST.

Recently Viewed Presentations

  • R Data Analysis and Calculations - Boston University

    R Data Analysis and Calculations - Boston University

    ="Kernel Density Bandwidth") Plot If we do not want to display the histogram now, but show only the lines, we have to call plot() first, since lines() function only adds to the existing plot.
  • Quantum Optical Metrology, Imaging, and Computing Spiritual Jian

    Quantum Optical Metrology, Imaging, and Computing Spiritual Jian

    R is a /2 polarization rotation, followed by a polarization dependent phase shift . (3) Rpol PBS z |0 = |H Polarization |1 = |V Qubits Two Roads to Optical Quantum Computing Cavity QED I. Enhance Nonlinear Interaction with a...
  • Cryptography

    Cryptography

    I.e., for each key k, F. k. is an independent, random permutation on {0,1}n. The ideal-cipher model. This is more than assuming F is a PRP. F. k. random even when k is known! No weak keys ... Measure running...
  • Exploring Literature: Active Learning Goal:  Teach literature to

    Exploring Literature: Active Learning Goal: Teach literature to

    Context of the Poem This poem is written in the first person. The speaker appears to be the poet, addressing her lover as "you". In fact, Carol Ann Duffy wrote Valentine after a radio producer asked her to write an...
  • Update on Digital Companion 1. Who owns a

    Update on Digital Companion 1. Who owns a

    The Earle of Huntlieansweritagaine, and said he could nocht suffer his native prince to be owercomewitht his enemeisbefoir his ene, thairfoircallit his men togither be sloghorne and sound of trumpit to have passit to the king, bot, or he come,...
  • Fauvism - Lower Cape May Regional School District

    Fauvism - Lower Cape May Regional School District

    Fauvism Draws to a Close. Lost momentum by 1908. Environment of experimentation also meant styles quickly developed, then were often quickly modified or abandoned. Nearly all of the Fauves branched out from Fauvism. Paysage a Cassis, 1907 (Derain)
  • TOLL NZ  D&A Oral Fluids Testing Carl Stent

    TOLL NZ D&A Oral Fluids Testing Carl Stent

    More than consultation - business partner in introduction of Oral Fluid Testing . Pre-employment. More the one supplier, urine sample only but confident to move to oral, all employees and contract drivers. Reasonable Cause. ... Toll Holdings Ltd ...
  • The Moon

    The Moon

    The reason we don't see any light on the moon during a new moon is because the far side of the moon is getting all the light, while the side we see is cast completely in shadow. When we have...